Macrophotographie: photographier les Tingidae ou punaise tigre.

Punaise tigre du platane. Tingidae © Olivier Miniato
Corythucha ciliata. (Say 1832)

ORIGINES:

Les Tingidae ou Tingidés en français sont également appelés tigres ou punaises tigres. En France, l'espèce la plus commune est le tigre du platane et elle est classée dans les ravageurs. C'est une espèce invasive originaire du continent américain qui est arrivée en Europe au début des années soixante. Macrophotographie réalisée au rapport 3:1 sur un capteur plein format.

Punaise tigre du platane. tingidae © Olivier Miniato

DESCRIPTION:

Ces superbes hétéroptères sont d'un intérêt photographique indéniable avec leurs élytres en vitrail de cathédrale. Elles ont de petites tâches brunes et un contour irrégulier afin d'optimiser leur camouflage.

L'abdomen, le thorax et la tête sont de couleur noire.

Etant quasiment plat, la profondeur de champ aux grands grossissements 5:1 ici, est suffisante pour avoir l'insecte net dans sa presque totalité sur cette macrophotographie

Punaise tigre du platane. Tingidae © Olivier Miniato

BIOTOPE:

Les observer est assez facile finalement. Leur biotope comme leur nom l'indique est le platane, arbre que les punaises tigres ne quittent jamais du stade larvaire à l'age adulte.

En été, sur les platanes infestés (on les reconnait facilement à leurs feuilles recroquevillées et blanchies), elles se cachent sous les feuilles. En hiver, vous aurez de grande chance d'en découvrir sous les fragments d'écorce décollées du tronc. Elles s'y regroupent souvent et partagent même leur logis avec d'autres espèces. Macrophotographie au rapport 4,5:1 f11 avec flash déporté.

Punaise tigre du platane. Tingidae © Olivier Miniato

 PRISE DE VUE:

Les Tingidae font confiance à leur tenue camouflage, cela signifie qu'ils sont peu mobiles si on ne les dérange pas trop. Attention ils volent quand même très bien mais leur décollage est prévisible. Tout ça est un plaisir pour nous macro photographes qui auront tout loisir de prendre notre temps pour nos prises de vues.

Le seul inconvénient, la petite taille de ces animaux fait qu'il faut utiliser des grossissements importants pour en révéler tous les détails.

Les punaises tigres se prêtent bien au travail des images en noir et blanc et aux teintes sépia

Punaise tigre du platane. Tingidae © Olivier Miniato

CONCLUSION:

Un ravageur peut être, mais aussi une merveille de la nature que je vous conseille de chercher à observer lors de vos escapades bucoliques ou urbaines.

N'hésitez pas à me contacter pour des infos ou conseils.

 

Cordialement

Olivier Miniato

MACROPHOTOGRAPHIE TINGIDAE © olivier Miniato 2009-2017 tous droits réservés

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Aurélien (mercredi, 11 janvier 2017 18:19)

    Bonjour,
    Des bestioles superbes totalement inconnues pour moi jusqu'à lors.
    Superbe site aussi ceci dit en passant !
    @+

  • #2

    Lucas (jeudi, 19 janvier 2017 17:14)

    Incroyables bestioles.